Canon annonce un EOS 90D, un EOS M6 Mark II et deux optiques monture RF

Canon annonce un EOS 90D, un EOS M6 Mark II et deux optiques monture RF

Le constructeur japonais n’a pas pris de vacances et en cette fin de mois d’août, il revient avec deux boîtiers APS-C et deux optiques qui viennent compléter le parc des produits compatibles avec les boîtiers EOS R. 

EOS 90D, un successeur au 80D

Pensé pour apporter quelques améliorations aux boîtiers 80D et 7D Mark II, le 90D cible essentiellement les photographes amateurs confirmés et voyageurs chevronnés qui souhaitent compléter un boîtier plein format avec un appareil APS-C qui leur permette d’utiliser leurs optiques EF en bénéficiant du coefficient de conversion de 1,6. 

Ce nouveau boîtier parie ainsi sur une très bonne résolution de capteur, une vitesse de pointe améliorée et une ergonomie familière à l’utilisateur, mais avec plus de légèreté. 

Côté technique, l’EOS 90D est équipé d’un capteur APS-C de 32,5 Mpx et d’un processeur DIGIC 8 de dernière génération. La plage ISO de cet appareil se veut également plus large que celle du 80D. Il peut en effet aller de 100 à 25 600 extensibles jusqu’à 51 200 ISO. Côté vitesse, Canon a également boosté son appareil. Si en mode viseur optique, la vitesse maximum de prise de vue reste à 1/8000, elle passe en revanche à 1/16 000 en passant par le viseur électronique. 

Côté connectiques, la marque a délaissé le NFC au profit du Bluetooth, mais a conservé le wifi. Le 90 D se pare d’ailleurs d’un tout nouveau menu de couleur violette, dédié à cette connectivité sans fil et qui permet notamment de choisir par quelle technologie le transfert s’effectue et sous quel format photo ou vidéo les contenus pris avec l’appareil seront acheminés sur le périphérique de destination. 

Il bénéficie par ailleurs de 29 réglages de prise de vue personnalisés dont un spécialement pensé pour le filé. Un outil très utile pour la photographie sportive ou pour tout type de sujet en mouvement. 

En bref, le 90D veut pallier les défauts de son prédécesseur, et sur le papier, cela semble prometteur. Reste à savoir si sur le terrain le dernier produit APS-C de Canon saura se montrer convaincant. 

EOS M6 Mark II, un grand capteur dans un tout petit format

Le successeur de l’EOS M6 ressemble dans sa fiche technique au 90D. Même capteur de 32,5 Mpx, même processeur DIGIC 8, et même vitesse d’obturation maximale de 1/16 000e. Là où l’on peut noter une certaine différence, réside dans la vitesse de prise de vue en rafale. L’EOS M6 Mark II peut en effet aller de 14 images par seconde jusqu’à 30 images par secondes en mode rafale RAW. Un point intéressant pour ceux qui effectuent leurs prises de vue dans ce format brut. Si le boîtier est équipé d’une monture EF-M, on assure chez Canon que des bagues d’adaptation pour optiques EF et EF-S sont disponibles. 

Les deux boîtiers permettent par ailleurs de filmer en 4K et côté sensibilité, à l’instar du 90D, le M6 Mark II peut monter jusqu’à 25 600, et pousser jusqu’à un maximum de 51 200 ISO. Poids plume, ce compact expert ne pèse enfin pas plus de 400 grammes et il est possible de lui ajouter un viseur optique dédié. 

Deux optiques RF allant du 15 au 70 mm à ouverture constante f/2,8 

Au-delà de ses deux boîtiers, le constructeur japonais propose également deux nouveaux objectifs qui viendront compléter le parc optique dédié aux boitiers EOS R. Ainsi l’arrivée d’un zoom grand-angle comme le 15-35 mm IS USM et celle d’un 24-70 mm IS USM très polyvalent permet d’offrir un choix plus large aux photographes, et ainsi séduire les professionnels qui souhaitent acquérir des produits polyvalents. 

Les deux objectifs sont équipés du moteur nano USM permettant une mise au point rapide et silencieuse, ainsi qu’un système de stabilisation par double détection et combinée pour proposer une réduction du flou de bougé clairement optimisée.  

Côté poids, les deux optiques sont relativement légères. Le 15-35 mm pèse 840 grammes, et le 24-70 mm pèse 900 grammes. L’optique grand-angle propose une distance minimale de mise au point de 28 cm, et le 24-70 permet de se positionner à 21 cm du sujet. 

Côté fiche technique, le 15-35 mm est un outil prometteur : il bénéficie de trois éléments asphériques et deux lentilles en verre UD et du traitement SWC (Sub wavelength structure Coating) et ASC (Air Sphere Coating) qui permet de diminuer fortement les effets de flare. Le diaphragme est composé de 9 lamelles, et la construction de l’optique se compose de 16 éléments répartis en 12 groupes.  

Pour le 24-70mm, on retourne sur une construction similaire avec par exemple trois éléments asphériques, et trois lentilles en verre UD. Cette optique polyvalente bénéficie également d’un traitement ASC (Air Sphere Coating) pour diminuer les effets de voile. Là encore, cette optique promet de belles performances, notamment sur la douceur du bokeh puisque le diaphragme est composé de 9 lamelles. La construction optique quant à elle propose 21 éléments répartis en 15 groupes. 

Les quatre produits sont disponibles dès le 28 août. L’EOS 90D sera commercialisé au prix de 1299,99 € boîtier nu, 1399,99 € en kit livré avec un 18-55 mm IS STM, et au prix de 1699,99 € en kit avec un 18-135 mm IS USM. L’EOS M6 Mark II sera vendu quant à lui au prix de 929,99 € boîtier nu et à 1199,99 € en kit avec un objectif EF-M 15-45 mm et un viseur EVF. 

L’article Canon annonce un EOS 90D, un EOS M6 Mark II et deux optiques monture RF est apparu en premier sur images photo.

All comments

Leave a Reply